Vestes/Manteaux

Une London waxée

Je me suis cousue un trench longueur genou l’année passée et j’avais envie de quelque chose de plus court et surtout de plus léger! Du coup, lorsque le nouveau numéro de la Maison Victor (Mai-Juin) est sortie, je me suis ruée sur le trench. J’achète systématiquement tous les magazines de la maison victor, je les ai d’ailleurs tous (même le tout premier :p). Par contre, cela fait plusieurs mois que je n’ai rien cousu dans le magazine, en effet j’étais de plus en plus indécise concernant le choix de la taille; le magazine semblant tailler hyper grand selon certaines. Et puis j’avais perdu l’habitude des décalcages de magazine (quoi que ce n’est pas le magazine le plus difficile… ). En réalité, les patrons avec marges de couture me rendent paresseuse à la longue, mais je trouve que c’est un gain de temps considérable surtout lorsqu’on a plusieurs pièces à décalquer.

dsc_0037-1

LE PATRON

Le patron de trench est celui de la veste London. Il s’agit d’une veste non doublée de difficulté 3 maisons (sur 4). Je pense qu’elle est surtout de difficulté 3/4 à cause du montage du col avec pied de col. Elle reste largement accessible!

img_5369

Dans les fournitures, il est recommandé d’acheter des boutons pressions ainsi que des boutons. Ce qui m’intriguait vu qu’ils ne sont pas visibles sur le dessin technique. C’est surtout pour bien tenir les deux devants lorsque vous la fermez comme sur le dessin. Personnellement, je ne les ai pas mis, je n’en voyais pas l’intérêt vu que le trench sera en position parements visibles.

dsc_0012

dsc_0070

Je vous parlais en introduction de mon dilemme concernant le choix de la taille. Je me suis tout simplement basée sur le tableau de mesures. J’ai donc décalqué un 34 alors que dans la plupart des patrons indé, je fais un 36. Donc je vous conseille vraiment de vous baser sur le tableau de mesure même si vous faites une autre taille dans le commerce sauf si vous souhaitez quelque chose de loose ou plus ajusté bien sûr ;). Le 34 tombe impec! J’ai simplement allongé les manches de 6cm (j’allonge les manches en général #teamlongsbras :D). J’oubliais de mentionner que j’avais ajouté une doublure, je vous en parlerai dans le chapitre de la réalisation.

dsc_0047-1

LE  TISSU

Le magazine conseille un tissu plutôt lourd. Cela faisait longtemps que je voulais me faire un trench en wax et je gardais ce tissu pour cette occasion. C’est un tissu qui a une belle tenue, le motif est quant à lui spécial, faut aimer :p.

Pour la doublure, j’ai choisi une viscose de mon stock. Il s’agit d’un imprimé noir et blanc, je ne souhaitais pas acheter de nouveau tissu spécialement pour la doublure, je me suis donc imposée de prendre dans mon immense stock lol. Ma foi, le contraste n’est pas non plus hyper choquant.

dsc_0150

LA RÉALISATION

Comme d’habitude, tout est clair dans la Maison Victor. A vrai dire, je n’ai regardé que les schémas sans lire. J’avais beaucoup hésité à ajouter une doublure. La version non doublée se monte très vite. Et puis je n’avais jamais dessiné moi même de doublure, donc j’avais une petite appréhension, pas vraiment justifiée au final. Avec toutes les vestes déjà cousues, le patron de la doublure ne change pourtant pas substantiellement et le montage ne change pas tellement non plus. J’ai donc décidé de me lancer. Je me suis aidée de CE tuto. Pour le montage de la doublure, j’ai fait comme je connaissais mais vous pouvez vous aider de CE tuto et également de CELUI-CI.

J’ai aussi pris l’habitude d’ajouter des épaulettes à mes vestes. Je ne peux que vous le conseiller vivement, c’est super facile à poser et en plus ça donne une beau rendu au niveau de l’épaule. Et pour parfaire le tout, n’hésitez pas à rajouter une cigarette. Cela vous fera une belle tête de manche. Je me rappelle la première fois que je cousais une veste tailleur et que j’avais été de mercerie en mercerie en demandant  » une cigarette », je ne vous dis pas la tête des vendeuses hahahahaha!!! Nulle besoin de se compliquer la vie vous pouvez fabriquer votre cigarette avec le même tissu que la veste. Evidemment les épaulettes et cigarettes ne sont pas indispensables :p.

dsc_0248

dsc_0244-1

dsc_0157

dsc_0174

Le pantalon que je porte est mon pantalon Claude (le tout 1er) en lin noir cousu l’année dernière. Je l’ai porté plusieurs fois depuis. J’ai déjà 4 versions de ce pantalon et je ne m’en lasse pas.

dsc_0208

dsc_0076-2

MON AVIS

Les + : 

  • C’est un patron idéal pour un 1er trench
  • J’aime bien le bavolet à l’arrière. J’étais un peu dubitative au début, j’avais l’impression que ça bombait à l’arrière mais une fois qu’il est repassé, il se positionne très bien
  • j’aime beaucoup l’allure générale de cette veste et sa longueur qui est celle que je souhaitais.

Les -: 

  • Le fait qu’elle soit non doublée
  • je ne trouve pas cela très joli avec les pressions et boutons cachés, autant faire une petite rangée de double boutons comme un trench.

En bref, c’est un patron que je vous conseille les yeux fermés ;).

dsc_0232

dsc_0171

dsc_0078-1

 

 

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Une London waxée »

  1. Je suis tombée sur ta réalisation par FB! Je compte réaliser à plus ou moins long terme la veste London en partant sur un piqué de coton bleu marine. Mais j’avoue qu’après avoir lu ton article la version doublure viscose et wax me fait de l’oeil 😉 Ayayail! Le choix va être compliqué maintenant ^^ Très belle réalisation en tout cas, j’adore!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s